Acupuncture

Conseils de la doctoresse Tina Fischer. Spécialiste FMH en obstétrique et cheffe du service de gynécologie et obstétrique de l’Hôpital cantonal de Saint-Gall, Master of Acupuncture (TCM-Formation complète Pro Medico)

Méthode
L’acupuncture est une méthode thérapeutique issue de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Il s’agit d’une forme de thérapie globale qui n’agit pas que localement, à l’endroit où l’on stimule un point énergétique à l’aide d’une aiguille, mais également dans tout l’organisme. En insérant des aiguilles dans des points bien définis, un flux énergétique perturbé est rétabli et la circulation d’énergie entre les différentes parties du corps est rééquilibrée.

Indications
L’acupuncture est indiquée chez les femmes enceintes souhaitant se préparer de façon naturelle à l’accouchement. L’acupuncture préparant à l’accouchement peut aider la femme à vivre la naissance en étant détendue et en faisant confiance à ses propres forces. L’effet positif de l’acupuncture dans la préparation à l’accouchement, mais également lors de troubles pendant la grossesse et l’accouchement, a été démontré par différentes études.

Comment agit l’acupuncture?
Au début, cela pique un peu, puis une légère pression se fait sentir suivie d’un sentiment de détente et de chaleur. L’acupuncture fait du bien, particulièrement aux futures mères! Grâce à ces fines aiguilles, on peut d’une part traiter les petits malaises de la grossesse, tels que les nausées, les maux de tête et de dos et l’insomnie, et, d’autre part, soulager les douleurs pendant l’accouchement, ce sans aucun médicament. L’accouchement pourra se dérouler plus rapidement et plus simplement après des séances d’acupuncture prénatales. Ceci a été démontré par une étude de la Maternité de l’Hôpital Universitaire de Mannheim: une femme ayant suivi quatre séances d’acupuncture au cours des quatre dernières semaines de grossesse verra la durée de son accouchement diminuer de dix à huit heures en moyenne. Durant l’accouchement, les aiguilles contribuent de manière évidente à la détente, même si la future mère n’a pas suivi de séances d’acupuncture auparavant. Il n’est donc pas étonnant que cette thérapie, source de bien-être évidente, progresse chez nous et s’impose de plus en plus tant auprès des femmes enceintes que des médecins et des sages-femmes. Les nausées matinales répondent particulièrement bien à l’acupuncture, les résultats enregistrés sont extrêmement favorables. Au début, on observe souvent une aggravation des symptômes, mais, dans la plupart des cas, les vomissements (jusqu’à 10 à 12 fois par jour) ne tardent pas à disparaître.

Bons résultats de l’acupuncture chez la femme enceinte lors de

  • nausées, vomissements, brûlures d’estomac,
  • syndrome du tunnel carpien, oedèmes,
  • céphalées, dorsalgies,
  • dérèglement psychique (à l’exception toutefois des maladies psychiatriques graves), troubles du sommeil,
  • comportements de dépendance.
  • Influence positive sur une mauvaise position de l’enfant.
  • Préparation à la naissance, douleurs liées à l’accouchement.