Transmettre des valeurs

Prendre le temps de se donner un certain nombre de repères aide toutes les familles à vivre et à progresser. «Papa, tu te sens mal?», demande Alexis à son père qui rentre du travail. «Non, je ne me sens pas mal, je pratique la conscience», répond celui-ci. «C’est quoi la conscience?»

«Je suis en train d’enlever mon manteau, je le suspends. Je ne me dépêche pas de faire les choses, je savoure chaque pas que je fais, je m’arrête, je te regarde et je suis heureux», lui répond son père. Et il lui parle d’un cours qu’il est en train de suivre au travail, où il apprend à gérer le stress. Le dimanche suivant, à midi, Alexis quitte la table lentement et retourne vers ses jeux. «Qu’est-ce qui se passe?», lui demande son père. «Je vais méditer», répond Alexis!

Comment fonder sa vie sur des vraies valeurs? Une mère parle de la liste que sa famille est en train d’écrire. Qu’est-ce qu’on ne peut pas acheter avec de l’argent? «Au début, nos enfants ne comprenaient pas la question. Ça a été difficile de parler des choses non-matérielles avec les plus jeunes, mais maintenant, ils participent en dictant leurs idées.» L’autre jour, Antoine, son fils, lui a dit: «Maman, dans la liste il n’y a pas encore l’amitié.» En effet, à l’école enfantine, l’enseignante avait lu l’histoire d’une bande de copains et avait traité le thème de l’amitié.

Une mère a créé un rituel annuel dans sa famille: dire merci au ciel bleu, au soleil, à la lune, aux arbres, etc. «Qu’estce qu’il y a de beau autour de nous?» C’est la question qu’un père utilise de temps en temps pour stimuler ses enfants. «J’ai commencé car je me rendais compte que nos enfants avaient de la peine à apprécier les choses simples autour de nous», explique-t-il. Une mère parle du «coin de la paix»: c’est un endroit où chaque membre de la famille peut aller lorsqu’il est en colère. On peut y inspirer et expirer, déposer sa colère (parfois ça prend du temps!) et finir par un sourire. Pour se dire: «je me sens mieux, je peux aller vers les autres.»

«Je n’aurais jamais pensé que quelque chose d’aussi simple pouvait être aussi beau», raconte une mère après une promenade. Quand on se promène dans un jardin avec un petit enfant, il nous oblige à ralentir le pas, à nous arrêter. En se mettant à sa hauteur, nous découvrons tout un monde auquel nous ne prêtons probablement plus attention vu d’en haut. Des petites bêtes qui grouillent, une toile d’araignée qui scintille, des ronds qui se forment sur l’étang et qui annoncent la pluie. Nous sentons les bruits et les odeurs plus intensément. Cela nous rapproche comme par magie. Cela estompe, pour un moment, la différence d’âge. Les enfants nous font ainsi savourer ce quotidien si riche et qui peut s’ouvrir sur plein d’histoires possibles ou imaginaires. «À la maison, Luca a commencé à dessiner des fourmis à la queue leu leu, qui allaient à l’école de la forêt», ajoute sa mère.

Résonnent alors à l’esprit les vers d’un des derniers poèmes que Gianni Rodari, écrivain italien, a écrit: «un jour dans un train direct (Fribourg–Zurich peut-être?), je vois monter un monsieur d’âge mûr avec une oreille verte. Il n’était pas jeune, il était même bien avancé dans la vie, sauf son oreille qui elle était restée verte. J’ai changé de place, afin d’être à côté de lui et de bien pouvoir l’étudier. Monsieur, lui ai-je demandé, vous avez un certain âge, que faites-vous de cette oreille si jeune? Il m’a répondu aimablement: «vous pouvez dire que je suis âgé, et qu’il ne me reste que cette oreille qui soit encore jeune. Il s’agit d’une oreille d’enfant, qui me sert pour comprendre les messages que les grands n’entendent jamais. J’écoute ce que racontent les arbres, les oiseaux qui volent, les nuages qui passent, les cailloux et les ruisseaux. Je comprends aussi les enfants quand ils disent des choses qui semblent mystérieuses aux oreilles mûres. Voilà ce que m’a raconté ce monsieur d’âge mûr avec une oreille verte».

Informations, activités et commande du «Tiroir- à -idées» – un outil pédagogique pour parents et professionnels au n° 026 321 48 70, www.educationfamiliale.ch