Le lien fait la force

La pierre angulaire du développement sain de tout enfant est le lien de confiance qu’il entretient avec des personnes de référence fiables. Que peuvent faire les parents au cours des premiers mois pour renforcer cet attachement? Mais aussi: que nécessitent les parents pour pouvoir satisfaire ces exigences?

Le début d’une relation durable
La relation entre parents et enfants ne commence pas uniquement à la naissance. Les attentes des parents par rapport à la vie avec un enfant influencent déjà la relation avec ce dernier alors qu’il est encore dans le ventre de sa mère. Il est essentiel que les futurs parents soient prêts à faire de la place dans leur vie pour la nouvelle famille.

Les parents attendent avec grande impatience le moment où ils prendront leur enfant dans leurs bras, où ils le toucheront et pourront le voir, être totalement en contact avec lui et nouer une relation. Les enfants, eux-aussi, ont un comportement d’attachement prononcé. Preuve en est le fait que l’enfant ne peut pas être seul. Il a besoin que ses parents s’occupent de lui, l’accompagnent et lui montrent comment fonctionne le monde.

La capacité de nouer une relation
Heureusement, la nature a pris des précautions en prévoyant plusieurs mécanismes permettant aux parents et à l’enfant de tisser ce lien. Dès les premières heures après sa naissance, le bébé est extraordinairement éveillé et réceptif. Cela permet aux parents comme au bébé d’apprendre à se connaître mutuellement. Les parents devraient profiter pleinement de ce moment avec leur nouveau-né. Si ce n’est pas possible pour des raisons extérieures (césarienne, naissance prématurée ou maladie), il est possible de vivre ce moment par la suite. Un début difficile ne signifie pas que la relation entre parents et enfant sera problématique. Cette relation se développe lentement et constamment. Elle naît et change en raison des nombreuses expériences communes que font l’enfant et ses parents au fil des mois et des années et du temps qu’ils passent ensemble. Les parents ont aussi des capacités naturelles. Ils placent leur visage à une bonne distance de celle du nouveau-né afin que ce dernier puisse mieux les reconnaître. Ils parlent lentement en se répétant souvent et en imitant le rythme mélodieux du langage des bébés. La tête ronde et les gros yeux déclenchent un comportement spontané d’attention envers l’enfant. À cela s’ajoute que le cerveau de l’enfant et des parents récompense un lien positif en diffusant des hormones de bonheur! Aussi les moments intimes renforcent-ils automatiquement le lien.

Les besoins des nourrissons
D’une part, les besoins physiques d’alimentation et de chaleur de l’enfant doivent être satisfaits, d’autre part il a besoin d’attention et de contact physique. Au cours des premiers mois, le nourrisson exprime ces besoins surtout en pleurant. En observant attentivement leur enfant, les parents apprennent à distinguer les pleurs. Ils reconnaissent que l’enfant a faim, qu’il est fatigué ou qu’il souhaite être porté.

Mieux les parents réagissent lorsque l’enfant pleure et plus ils respectent ses besoins, plus la relation entre parents et bébé sera solide. Les bébés ont besoin de se sentir en confiance, de savoir qu’un parent ou un adulte proche est là et qu’il reconnaît ses besoins. Le bébé veut être porté, caressé et regardé. Ainsi, il sait que quelqu’un réagira à ses larmes. Le fait de réagir aux besoins de l’enfant ne revient pas à le gâter mais permet de renforcer le lien.

L’enfant se sent en sécurité lorsqu’il est rassuré fréquemment grâce au toucher, à un sourire et à des paroles apaisantes. Même dans des situations inhabituelles, l’enfant peut avoir l’assurance que ses parents l’accompagnent.

Lorsque ses besoins sont reconnus et satisfaits, l’enfant prend conscience qu’il est accepté comme il est. Chaque enfant est unique et les nourrissons montrent très tôt leur caractère singulier. Le fait que le caractère de l’enfant est respecté aide ce dernier à se développer et à tisser des liens.

En lui offrant un environnement adéquat, les parents aident l’enfant à s’orienter. Au cours des premières semaines, l’enfant a besoin de sentir la proximité de ses parents et d’être protégé des trop nombreuses impressions qui l’envahissent. Il s’agit de veiller à ce que le bébé ne soit pas surexcité par la télévision, la radio, le bruit ou des images fortes. En effet, cela l’empêche de construire un lien sûr et basé sur la confiance avec ses parents.

Les besoins des parents
Les premières semaines et les premiers mois avec un nourrisson sont passionnants et palpitants mais aussi épuisants. Les jeunes parents doivent s’adapter à cette nouvelle situation et dorment souvent trop peu, ce qui peut constituer un fardeau supplémentaire au quotidien. La relation de couple s’en voit également modifiée. Être parents est un travail exigeant et il faut du temps pour apprendre à le maîtriser.

Les premières semaines, les parents ont surtout besoin d’une chose: de temps. Du temps pour apprendre à connaître le bébé, pour se laisser choyer, pour s’habituer aux nouvelles tâches et pour récupérer. Beaucoup de parents ont du mal à reconnaître leurs besoins dans cette phase de transition. Pourtant, c’est précisément la reconnaissance et la satisfaction de leurs propres besoins qui permet aux parents de se sentir bien et de construire un lien solide avec l’enfant.

*Katrin Hodel, conseillère pour les mères et les pères, directrice de cours «ElternLehre», analyste transactionnelle CTA

créée par Katrin Hodel*