Dans la dernière ligne droite ...

Les bulletins seront bientôt distribués. À la fin de l’année scolaire, beaucoup d’élèves donnent un grand coup de collier. Les règles essentielles pour les adeptes de la remontée de dernière minute.

Dans quelques semaines, des milliers d’élèves recevront leur certificat. Un bout de papier qui détermine l’avenir de certains et si les vacances seront reposantes ou studieuses pour d’autres. Mais jusque-là, les interrogations vont s’enchaîner. C’est maintenant, au plus tard, que les petits futés se mettent à calculer frénétiquement: est-ce que j’aurai de nouveau 5 en allemand? Est-ce que ça ira encore pour un 4 en maths? Ou, quelle note faut-il que j’obtienne à la prochaine interrogation pour avoir au moins 4,5 de moyenne? La décimale est source de craintes et d’espoirs. Le 4,3 sera- t-il arrondi vers le haut ou le 3,7 vers le bas? La décimale peut ouvrir ou barrer la voie d’univers de formation complètement différents. Surtout quand l’élève s’apprête à franchir un niveau d’enseignement, à chercher une place d’apprentissage ou encore lorsque la promotion ne tient qu’à un fil ou plutôt à quelques dixièmes. Mais pour l’instant, il s’agit de garder la tête froide: les notes ne sont pas encore définitives. «Il est trop tard pour combler les lacunes de toute une année», souligne Jürg Brühlmann, responsable pédagogique de l’organisation faîtière des enseignants suisses alémaniques (LCH). «Mais dans la plupart des cas, il reste une possibilité et une chance d’améliorer ses notes en faisant un dernier effort.» Parmi ceux qui ont réussi, il y a par exemple Yasmin (15 ans), Arthur (13 ans) et Lea (11 ans). Ils nous exposent eux-mêmes les clés de leur succès.

S’impliquer de manière ciblée
La composition des notes varie d’un canton à l’autre et également d’une forme de scolarité à l’autre. Mais il est plus facile de les influencer quand on sait comment elles sont attribuées. Cela peut donc valoir la peine de s’informer auprès de l’enseignant sur les critères et leur importance. Quel est le poids accordé à l’oral par rapport à l’écrit? Quelle performance faut-il réaliser et de quelle manière pour obtenir telle ou telle note? Bien sûr, l’évaluation comporte aussi des aspects subjectifs mais l’enseignant devrait néanmoins toujours être en mesure d’expliquer sa notation de manière compréhensible et fondée. Et, petite observation à l’attention des parents: votre enfant ne peut progresser que s’il le veut vraiment et de lui-même. La pression n’avance à rien, elle a plutôt tendance à freiner l’envie d’apprendre. L’agitation aveugle de dernière minute est également une stratégie inadéquate. Encouragez plutôt vos enfants à planifier sur le long terme, pour surmonter progressivement d’éventuelles lacunes. Quand on est tangent dans plusieurs matières, le mieux est de se concentrer sur le domaine qui donne les meilleures chances de réussite – sans pour autant négliger les matières fortes. Dans certains cas, il ne suffit pas de jurer de s’améliorer. Parce que tant qu’on n’a pas compris les fractions, il ne sert à rien de commencer à travailler sur les pourcentages. Et en allemand, la phrase de la leçon 5 ne pourra être comprise que si on se souvient du vocabulaire de la leçon 2. Il est donc indispensable de persévérer et de renforcer sa motivation.

créée par Christina Bösiger